28/05/2009

'Y' à l'école maternelle

Fièrement, à 4 ans, elle enseignait aux autres enfants de sa classe à lacer leurs chaussures. Depuis toujours elle est entourée de livres et en est passionnée. Il n’y a pas un couchage qui puisse s’envisager sans la lecture d’une histoire. Son jeu favori est le jeu de trois mots[1].Nina a toujours été particulièrement dégourdie et curieuse.  

A 6 ans, elle est toujours débordante de vitalité et de joie de vivre. Elle quitte l’école maternelle avec une insatiable envie d’apprendre et de fréquenter l’Ecole des Grands. Les puéricultrices, qui l’ont accompagnée durant ces trois années de maternelle, sont pleines d’éloges à son égard et ne tarissent pas de compliments aux regards de son comportement général et de ses potentiels plus que prometteurs. Elle adore chanter (et juste en plus !) et se produire en spectacle. Elle affiche une réelle confiance en soi. Elle réalise de simples additions et soustractions jusqu’à la dizaine. Elle écrit son prénom, maman, papa, Chopin (notre berger des Pyrénées) et reconnaît quasi toutes les lettres de l’alphabet. Elle ne peut pas encore les associer.




[1] Un partenaire énonce trois mots et l’autre doit inventer une histoire contenant obligatoirement ces mots.

Les commentaires sont fermés.